Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Soigner et prendre soin

Nos défis sur des marchés à fort potentiel

Prévalance des maladies chroniques

  • Une incidence des maladies chroniques* qui ne régresse pas avec une prévalence importante et en forte hausse.
  • Des cancers et les maladies cardio-vasculaires, cause de 50% des décès en France suivis par les maladies respiratoires et les accidents/suicides.
  • Une espérance de vie post AVC et cancer plus longue mais avec des handicaps.
  • Une incidence des patients hospitalisés pour AVC en forte augmentation : + 20% environ d’hommes/femmes < à 65 ans.
  • Une prévalence des maladies neurodégénératives* qui augmente avec l’âge.
    • 2015 : 1,2 million de personnes sont atteintes de maladie Alzheimer et autres démences.
    • 2020 : 3 millions de personnes seront concernées.

 

Besoin d'évolution de l'offre en Ehpad

  • Une entrée de plus en plus tardive en EHPAD*
    • Durée moyenne de séjour : 2 ans et 7 mois
    • Cumul des pathologies aigues et chroniques (8 en moyenne par résident)
    • 9 résidents sur 10 souffrent d’affections neuropsychiatriques
  • Une forte médicalisation de l’EHPAD pourrait diminuer le recours aux urgences et à l’hospitalisation non programmée.
  • Les EHPAD dont le taux d'encadrement* est le plus élevé sont ceux qui accueillent les personnes en moins bonne santé et dont la prise en charge est plus lourde.
  • La forte obsolescence du parc* ne permet pas de répondre aux enjeux
    • 1/3 des EHPAD : + de 45 ans
    • 1/3 des EHPAD : entre 30 et 45 ans
    • 1/3 des EHPAD : - de 30 ans

 

Besoin d'évolution de l'offre en SSR et HAD

  • Nouvelles techniques chirurgicales et nouvelles modalités
    de prises en charge pour une réhabilitation précoce
    • Besoin de haute technicité médicale et de plateaux techniques performants
      pour assurer le niveau de soins requis des patients en sortie d’hospitalisation.
  • Parcours de plus en plus complexes et patients de plus en plus lourds en charge de soins
    • Recrutement d’équipes professionnelles expertes et formées aux pathologies chroniques et cognitives.
    • Modélisation des programmes cliniques par pathologies.
  • Constitution des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT)
    • Intégration dans la filière de santé grâce à des établissements relais experts, des projets médicaux partagés, des équipes mobiles, ou des consultations avancées.
  • Développement de l’ambulatoire en SSR (hôpital de jour) et du recours à l’HAD
    • Un enjeu majeur pour les pouvoirs publics.

 

Attentes des patients et des résidents

  • De fortes attentes sur les niveaux de services annexes aux soins
    • Hôtellerie et restauration
    • Projet de vie sociale et culturelle
    • Maintien des liens familiaux grâce aux réseaux sociaux
    • Ateliers collectifs pour maintenir l’autonomie (activité physique, nutrition et parole)
  • Des clients mieux informés
    • Impact des avis clients sur la e-réputation et classement des établissements
  • Une recherche de nouvelles offres de services autour du domicile
    • Hôpital de jour en SSR pour le suivi des maladies chroniques
    • Développement de l’HAD en SSR et en EHPAD (soins palliatifs)
    • Formation d’aide aux aidants
    • Séjours de répit en EHPAD (accueil de jour, hébergement temporaire)
    • Adaptation du logement aux handicaps
    • EHPAD ressources, plateforme de coordination entre les intervenants à domicile

Des défis technologiques et organisationnels

  • Manque de coordination entre les structures amont et aval.
  • Recours aux NTIC (télémédecine, objets connectés, systèmes d’information interfacés, plateformes de coordination, etc.).

 

NOTRE AMBITION 2022