Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Soigner et prendre soin
17.08.18 - Développement, Engagement, Médico-social, Initiatives

Une combinaison pas comme les autres !

Les équipes des maisons de retraite LNA Santé ont le souci permanent du "prendre soin" et prodiguent au quotidien des soins de qualité pour favoriser le bien-être et l'autonomie des résidents.

La bientraitance est l'affaire de tous, et il faut bien avoir à l'esprit que cette démarche n'est jamais gagnée. Il ne suffit pas d'initier la dynamique, il faut la faire vivre et impliquer tout le monde. Rien de tel que de se mettre dans la peau d'un résident pour comprendre son quotidien et mieux l'accompagner ensuite.

En Bouches-du-Rhône, l'antenne d'ADHAP service (spécialiste de l'aide à domicile des personnes fragilisées de tout âge) a confié, pendant une semaine, à la maison de retraite médicalisée La Villa des Poètes (Marseille) et à l’EHPAD Le Mas de la Côte Bleue (Martigues), une combinaison de simulation de vieillissement.

Elle permet de se glisser dans la peau d'une personne âgée diminuée par des pathologies qui alourdissent le moindre mouvement. Avec cette combinaison, tout est pensé pour limiter les mouvements :

  • poids sur les épaules,
  • dos figé,
  • genoux et coudes limités en amplitude articulaire,
  • poids aux chevilles et poignets pour simuler la fonte musculaire et le poids des membres,
  • lunettes stimulant DMLA et cataracte,
  • gants pour perdre la sensibilité digitale…

Cette expérience a pour but d'améliorer les capacités d'empathie concernant les conditions de vie de la personne âgée et de permettre aux salariés et aux familles de se mettre à leur place, de ressentir leurs difficultés spécifiques dans tous les petits gestes anodins de la vie quotidienne : se déplacer, s'asseoir, se coucher, enfiler un peignoir, se coiffer, se servir un verre et le boire, monter le son de la TV avec la télécommande, lire le journal….

Ressentir pour comprendre et s'adapter. Dans les deux maisons de retraite médicalisées LNA Santé, les équipes (du personnel soignant au cuisinier) et proches des résidents ont essayé le simulateur. Après plusieurs minutes pour tout enfiler, la réalisation de certains gestes du quotidien (se lever, s’asseoir, marcher, boire un verre d’eau, ouvrir une madeleine…) devient bien plus difficile. Des gestes qui nous semblent si simple mais qui le sont beaucoup moins avec un corps limité, fatigué, vieilli.

L’expérience a été très appréciée. Chacun a pu profiter de cette expérimentation vécue comme déroutante. Pas tous frappé par la même sensation, chacun a pu ressentir et être marqué par la diminution d’un canal sensoriel. L’occasion de tirer des enseignements précis sur les difficultés physiques et sensorielles lié au vieillissement.

À l’issue de cette semaine d’expérimentation, dans les deux maisons de retraite médicalisées LNA Santé, situées dans Bouches-du-Rhône (13), c’est surtout un sentiment d’empathie et un désir d’ajuster la prise en soins qui prédomine. D’une voix unanime, les équipes témoignent «Même si l’on est vigilant, tant que l’on n’a pas essayé, on ne se doute pas ».

  • Découvrez le reportage réalisé par France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur lors de l’expérimentation à La Villa des Poètes (Marseille)

Les dernières actualités