Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Regards croisés sur le partenariat Ehpad - Esat

Nouer des partenariats avec les Esat (Etablissements et Services d'Aide par le Travail) ou les EA (Entreprises Adaptées est une façon d'agir concrètement en faveur du handicap. 

Découvrez les regards croisés de Moussa, Salarié de l'Esat Cap'Devant venu travailler à la lingerie de la résidence médicalisée pour personnes âgées, Ger'home à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine. 

Publié le 12.03.19 - Les partenariats et les structures d'information : ARS (Appel à projet), INPES (prévention), MAIA, CNAM, CLIC, CCAS

Comment a été préparée l'intégration de Moussa ? 

Moussa Cissé : "J'avais beaucoup de crainte acr c'était ma première expérience professionnelle en dehors de l'Esat. Mon arrivée a été bien préparée (venue avant ma prise de poste, venue de mon responsable le premier jour). J'ai été très bien accueilli et tout s'est bien passé avec mes collègues." 

Frédéric Baert, Responsable d'Atelier, Esat Cap'Devant témoigne : "Avant l'arrivée de Moussa, nous avions échangé sur nos valeurs, nos souhaits, nos projections communes, ce qui nous a permis de construire des bases solides entre l'Esat et la résidence Ger'home. L'accueil positif reçu par Moussa et les échnages téléphoniques réguliers entres nos établissements ont favorisé sa bonne intégration." 

Murielle Giami, Directrice de la résidence Ger'Home confirme "Le médecin du travail et un ergonome sont venus à l'établissement pour identifier les aménagements qui permettraient à Moussa de travailler dans les meilleures conditions possibles : c'est à dire avec une chaise haute et un bras articulé. Ces quelques outils ont beaucoup facilité son intégration." 

Comment ça s'est passé avec les équipes ? 

M.C : "J'ai eu le sentiment d'être bien accueilli par tout le monde. J'ai apprécié les échanges avec les équipes. J'ai été considéré comme les autres salariés. Les discussions étaient franches et directes." 

F.B : "L'expérience vécue par Moussa a eu un impact important sur les autres résidents de l'Esat. Cela a donné envie aux autres personnes de venir travailler en entreprise, de sortir à l'extérieur, d'avoir une considération." 

M.G : "Au départ, certains avaient des craintes ou couvaient Moussa. Les idées reçues ont vite été balayées, il a été reconnu comme un professionnel à part entière et il y a eu beaucoup d'entraide entre les équipes." 

Que retiendrez-vous de cette expérience ? 

M.C : "J'ai appris beaucoup de choses. Ce que je retiens, c'est surtout la considération des autres. Même si je sais que je reviendrai pour de nouveaux remplacements, je suis triste de partir. J'ai eu une très belle fête de départ, je n'en avais jamais eu des comme ça." 

F.B : "C'est une belle rencontre. C'est la première fois qu'un de nos résidents est mis à disposition pour travailler au sein d'une maison de retraite. On se rend compte que les valeurs et les objectifs partagés sont communs. J'espère que cet exemple sera suivi par d'autres structures."

M.G : "C'est une expérience positive qui demande un peu d'énergie au départ mais qui permet aux équipes de s'ouvrir à la diversité. La force de caractère de Moussa m'a aussi beaucoup impressionnée. Il reviendra travailler chez nous, l'objectif est de l'intégrer durablemet si un poste vient à s'ouvrir. "

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter