Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Octobre Rose : LNA Santé se mobilise contre le cancer du sein

Le cancer du sein est susceptible de toucher 1 femme sur 8. Plus de 58 000 nouveaux cas de cancers du sein sont dépistés chaque année. 

Pour la 26ème année, Octobre Rose, la campagne annuelle de sensibilisation au dépistage du cancer du sein et de collecte de fonds pour la recherche, revient. Toute l’année, LNA Santé se mobilise contre les maladies chroniques, en proposant de nouvelles prises en soins, comme le maintien à domicile grâce à l’Hospitalisation À Domicile (HAD), les prise en charge en hôpital de jour, ou encore via des programmes thérapeutiques…
Publié le 28.10.19 - Evènement LNA Santé

Le Clos Champirol : l'activité physique contre le cancer du sein

LInstitut Médical du Clos Champirol dans la Loire (42), un établissement de Soins de Suite et de Réadaptation a mis en place un Programme d’Education Thérapeutique original. 

Spécialisé notamment en Médecine Physique et de Réadaptation (MPR), en cardiologie et en neurologie, l’Institut Médical du Clos Champirol est doté d’équipes pluridisciplinaires et de plateaux techniques adaptés pour intervenir en faveur d’une prise en charge préventive.contacter le clos champirol

Depuis une vingtaine d’années, de nombreuses études ont démontré les bénéfices de l’activité physique pour éviter l’apparition du cancer du sein ou diminuer le risque de récidive. Quand on sait que la France Métropolitaine a dénombré plus de 58 500 cas de nouveaux cancers du sein en 2018 (INCA - Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018, Juillet 2019), qu’1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein et que 15%  des cancers du sein sont dépistés à un stade très précoce  (INCA – Epidémiologie du cancer du sein en 2015 ), la prévention est un défi majeur !

 

Le programme d’Education Thérapeutique au SSR Clos Champirol

Depuis 2012, le Docteur Jean-Michel Guy a décidé de développer un programme d’éducation thérapeutique multidisciplinaire à destination des femmes ayant eu un cancer du sein. 

Ce programme intervient généralement en fin de traitement (3/4 des patientes) ou pendant la radiothérapie (1/4 des patientes), après un parcours de prise en charge médicale souvent long et difficile, facteur d’anxiété, de fatigue…  Il a une double vocation : agir sur la fatigue physique et psychologique et inciter les patientes à pratiquer durablement une activité physique.

Le programme comprend 21 séances sur une durée de 6 semaines. Il débute systématiquement par un bilan d’entrée (examen clinique cardiologique, électrocardiogramme de repos, bilan musculaire, état psychologique) afin de pouvoir prendre en considération les besoins de la patiente. Il se poursuit par un programme global d’activités, avec une véritable approche holistique de la personne : « un corps, un cœur et un esprit ».

  • Des activités physiques donc pour le corps : cardio-training (tapis de course, vélo, pédalo), renforcement musculaire (gym douce, Pilates, danse, step, Tai-chi), ainsi que des consultations en diététique, et au besoin, en tabacologie.
  • Des activités pour l’esprit : sophrologie, image, esthétique et estime de soi, soutien psychologique, décryptage des traitements et de leurs effets secondaires …
  • Des activités pour le coeur :  les différents ateliers se font toujours au sein d’un même groupe, de sept à huit patientes, afin de pouvoir créer des liens et de libérer la parole après la maladie…

Les résultats du programme d’Éducation Thérapeutique du SSR Clos Champirol 

Chaque année, 70 femmes environ bénéficient de ce programme thérapeutique.

Sans conteste, les résultats sont au rendez-vous ! En effet, comme l’explique le Docteur Jean-Michel Guy : « Le suivi d’un groupe de patientes montre que le programme proposé remplit bien son rôle. D’une part, la réduction de la fatigue et de l’anxiété est confirmée. D’autre part, un an après, 89% des patientes de l’année précédente maintiennent une activité physique à long terme, avec une reprise professionnelle pour 68% d’entre elles.

Pour les 11% restantes, l’obstacle majeur à la mise en place d’une pratique sportive demeure le frein économique… Cela doit nous interroger sur les possibilités, demain, d’une prise en charge secondaire. »  

Indéniablement, ce programme thérapeutique constitue une belle parenthèse, un sas entre la maladie et le retour à la "vie normale" et, surtout, un moyen pour les femmes concernées de s’inscrire durablement dans la voie de la guérison, du bien-être et du plaisir.

 

Les établissements LNA Santé se mobilisent aussi pour Octobre Rose

Les autres établissements du groupe se mobilisent pendant le mois du cancer du sein. Retrouvez quelques exemples de beaux projets menés en établissements, par les résidents, les familles & les professionnels des Ehpad LNA Santé.  

 

  • La Villa de Valrose de Latresne 

A la Villa de Valrose, une vente de goodies est réalisée au profit du Comité de Prévention du Dépistage des Cancers  engagé en faveur de la prévention et du dépistage des cancers du sein, de l’utérus et du colorectal. Ce Comité finance des projets de recherche et l’achat de matériel pour les services de santé.  L’intégralité des sommes récoltées lui seront reversées à la fin du mois. la villa de valrose lna santé

Quelques 15 000 personnes ont pris le départ du Challenge du Ruban Rose, une course ou marche de 7 kilomètres sur les quais de Bordeaux. Parmi eux, les collaborateurs de la Résidence Talanssa et de la Villa de Valrose ont répondu présents. Tout comme le programme d’Education Thérapeutique du Clos Champirol, l’objectif de ce challenge est d’inciter chacun et chacune à pratiquer une activité physique pour rester en bonne santé. 

Les résidents se mobilisent également autour du Challenge du ruban rose avec une décoration rose, un goûter rose ou encore la confection de broches avec le célèbre ruban rose.  

 

  • La Résidence Le Bourgailh de Pessac  

A la Résidence Le Bourgailh , la mobilisation pour Octobre Rose a pris la forme d’une exposition des plus belles images et actions proposées à travers le monde

découvrez-la-residence-le-bourgailh

Mi-octobre, un parcours moteur a été organisé et des jeux géants ont été installés à la résidence, pour le plus grand bonheur des résidents et de leurs familles ! Un goûter rose a clôturé cette belle journée de mobilisation.  

 

  • La résidence Talanssa de Talence 

A la résidence Talanssa, les résidents, le personnel et la direction ont sensibilisé un grand nombre de personnes à l’importance du dépistage du cancer du sein et de la recherche médicale en proposant un apéritif musical !

découvrez-la-residence-talanssa

  • Les jardins de Leysotte de Villenave-d'Ornon 

Les Jardins de Leysotte, à Villenave-d’Ornon, la mobilisation a pris la forme d’un bal dédié aux danses de salon (valse, tango, rock, paso doble). Un très beau moment de partage entre soignants et soignés. Ce fut aussi l’occasion de sensibiliser chacun et chacune à l’importance du dépistage. 

découvrez les jardins de leysotte

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter