Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

LNA Santé | Chasser les idées reçues sur les maisons de retraite

Ces derniers temps, qu’elle soit écrite ou télévisée, la presse n’est pas tendre avec les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Avec près d’une cinquantaine de maisons de retraite médicalisées, le groupe LNA Santé se montre attentif aux différentes problématiques soulevées et ne reste pas indifférent à l’image plutôt négative dont souffrent les maisons de retraite. Afin de contrer les idées reçues, nous avons à cœur de partager quelques informations…

Publié le 19.04.19 - Qui sommes-nous ?

Idée reçue n°1 | Les Ehpad sont des mouroirs

FAUX. Quelle que soit la durée du séjour, entrer dans une maison de retraite constitue un véritable changement de vie, pour la personne âgée et sa famille. Attentives, nos équipes accompagnent pendant et après cette étape, en veillant au bien-être du futur résident … la vie ne s’arrête pas à l’entrée en Ehpad. Entrer dans une résidence médicalisée LNA Santé, c'est commencer une nouvelle histoire : une nouvelle histoire de vie ! Nos établissements sont d'abord des lieux de vie et de partage, qui conjuguent, dans un environnement bienveillant, projets personnels et vie collective.

Dans nos Ehpad, nous proposons des soins de qualité et un hébergement adapté aux besoins de chacun. Bien entourée, la personne âgée bénéficie d’un accompagnement personnalisé et d'une écoute bienveillante impliquant toutes les équipes (soignantes, hôtelières et administratives). Chaque résident a un projet personnalisé en lien avec son histoire de vie. Ce projet permet de créer du lien et de respecter les goûts, les envies, les loisirs, les relations affectives et les souhaits de chacun.

 

Idée reçue n°2 | Dans un Ehpad, on s’ennuie, on fait des trucs de vieux

FAUX. Parce qu’animer, c’est soigner, nous développons dans nos maisons de retraite de nombreuses animations pour stimuler l’activité physique et psychique (gymnastique douce, atelier mémoire, atelier de relaxation…). L'animation se situe au cœur de nos résidences médicalisées, elle est un des éléments clés de notre accompagnement. Les activités organisées participent au maintien des repères, de la mobilité et à la communication avec d'autres personnes, ainsi qu'à l'harmonie de la vie collective.

Dans chaque établissement, le/la coordinateur (trice) du projet d'animation développe des activités variées, en adéquation avec les capacités, les besoins et les attentes. Il/Elle travaille en permanence avec les équipes soignantes. Réunissant tous les services, une commission mensuelle recense les désirs, les souhaits et présente les projets à venir. Le programme d'activités proposé est varié et affiné dans chaque résidence au regard des talents des professionnels et des souhaits des personnes âgées : activités corporelles (gymnastique douce, relaxation…), sociales (conférences, théâtre, concerts, cuisine, expositions…), créatrices (art floral, mode-thérapie…), quotidiennes (participation aux tâches quotidiennes de la résidence) ou échanges avec l'extérieur.

En Bretagne, les personnes âgées de la Résidence Les Nymphéas (Pacé) ont contribué à la réalisation d’un clip vidéo pour combattre les préjugés sur la vie en Ehpad. Le temps d’une journée, sans avoir répété, tous les acteurs (résidents, membres du personnel et intervenants extérieurs) se sont laissés prendre au jeu de la caméra. Une journée riche en émotions, pleine de curiosité et de réalité dont les équipes et les résidents des Nymphéas aiment se rappeler.

 

Idée reçue n°3 | Dans un Ehpad, on ne voit plus personne de l’extérieur, c’est un lieu fermé

FAUX. Quand on entre dans une de nos maisons de retraite, il ne s'agit pas de rompre tout lien avec l'extérieur, bien au contraire ! Le résident entretient ses relations amicales et familiales comme il le souhaite. De nombreuses sorties à l’extérieur sont régulièrement organisées : sorties dans le centre-ville proche ou à la bibliothèque, visites culturelles (musée), sorties ludiques (piscine), journées en bord de mer, échanges entre établissements, voyages à l'étranger… L'occasion de changer d'air.

À Évian, des personnes âgées de la Résidence des Sources ont pu retrouver les plaisirs de la glisse lors d’une sortie Tandem Ski. Par ailleurs, toujours dans une optique d’ouverture vers l’extérieur, la maison de retraite a saisi l’opportunité de proposer aux résidents de découvrir les coulisses d’une radio et de devenir pour un temps chroniqueurs sur SunAlpes Radio. Même si l’exercice s’est avéré au début quelque peu déstabilisant, tous se sont facilement laissé prendre au jeu et ont ainsi pu livrer à l'antenne une trace de leur histoire, que ce soit pour parler de l'actualité, de leur métier, de leur vie à la résidence ou encore de leurs souvenirs de guerre… Chacun est revenu à la résidence avec son enregistrement et une grande fierté de cette "transmission".

Ainsi, nos résidences médicalisées s’ancrent sur leur territoire et développent des partenariats avec les mairies et bien d’autres acteurs (centres de loisirs, écoles, associations culturelles, autres maisons de retraite) pour partager des activités régulières. Accompagné d’intervenants extérieurs (professionnels, bénévoles, enfants, jeunes…), le personnel de nos résidences médicalisées organise également différentes animations telles que des conférences, concerts, spectacles …auxquelles les familles peuvent prendre part.

 

Idée reçue n°4 | Dans un Ehpad, on est maltraité

FAUX. Depuis l’origine, afin de répondre aux besoins de notre société, nous avons fait le choix de médicaliser fortement nos résidences et de renforcer l'accompagnement médical (médecins coordonnateurs, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, psychologues, psychomotriciens et ergothérapeutes) des personnes que nous accueillons, jusqu'à la fin de leur vie. Soigner et prendre soin, oui, mais dans le respect du choix et de la volonté du résident. Selon LNA Santé, mêmes dépendantes, les personnes âgées doivent pouvoir continuer à exercer leurs droits, leurs devoirs ainsi que leur liberté de citoyen(ne) et choisir leur mode de vie, jusqu'à la fin de leur vie. La dignité de la personne est notamment fondée sur le respect de son intimité et de sa vie privée. La toilette et le soin sont donc, au sein de nos maisons de retraite, des moments strictement personnels.

Depuis plus de 25 ans, nous développons et partageons auprès de tous nos collaborateurs la culture de la bientraitance, dont nous faisons une exigence. Elle est tournée vers tous ceux qui font la vie d’un établissement : les patients et les résidents qui y séjournent mais aussi les collaborateurs qui y travaillent. Des ambassadeurs et des comités bientraitance portent cette démarche et la font vivre au quotidien. L’école LNA Formation, ainsi que des philosophes partenaires du Groupe, contribuent également à la promouvoir, notamment à travers la diffusion du documentaire « Prendre Soin ». Une immersion dans le quotidien de quatre soignants évoluant dans les unités Alzheimer de maisons de retraite LNA Santé. Aux côtés de Claire, Luca, Antoinette et Lika on découvre ce qui rend le soin possible, les gestes d’un métier méconnu, fait de patience, d’habileté, d’intelligence, de tendresse et souvent d’amour. Tourné au sein des unités protégées de 3 Ehpad LNA Santé ce film apporte un éclairage sur la profonde humanité du travail des soignants.

 

Idée reçue n°5 | Dans un Ehpad, on mange mal

FAUX. Enjeu majeur pour préserver la santé des personnes fragilisées, l’alimentation apparaît comme un soin à part entière au sein de nos résidences médicalisées, un facteur essentiel du bien-être. Les repas rythment les journées et doivent rester des moments de plaisir ! C'est pourquoi, dans toutes nos maisons de retraite, les plats sont cuisinés quotidiennement par nos chefs, à partir de produits frais de saison et de produits locaux, en respectant les goûts et les régimes de chacun.

Faciliter les repas des résidents nécessite parfois d'adapter les textures et la présentation des plats pour leur permettre de manger en toute autonomie, sans couverts. On parle alors du "manger-mains". Nos chefs élaborent au quotidien des plats et des desserts gourmands qui peuvent être mangés avec les doigts, tout en conservant la saveur des aliments et leurs propriétés nutritionnelles

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter