Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Soigner et prendre soin
03.12.18 -

L'histoire de la télémédecine

Tout le monde parle de la télémédecine. Mais que trouve-t-on derrière ce mot qui mêle la notion de distance (télé…) et la médecine ?

La télémédecine est tout sauf une nouvelle médecine. C’est un ensemble de facteurs qui, réunis et régulièrement actualisés, sont de nature à améliorer le travail des médecins, mais aussi la qualité des soins et le confort des patients : la e-santé.

Dans les prochaines semaines, nous allons essayer de raconter la grande aventure de cette médecine en 3 épisodes.

Cette nouveauté dont les professionnels de santé sont en train de s’emparer est née avec l’invention du téléphone et sa diffusion, en France dès 1879.

Les débuts

Au même moment l’invention de la radiodiffusion contribue à l’utilisation de la radio par les professionnels de santé, sur les différents champs de bataille pour coordonner des soins.

Entre 1924 et 1930, en Alaska, les professionnels de santé se servent des radios communication pour améliorer les soins au profit, en particulier, des populations INUIT. En Australie, cette technique sera utilisée par les médecins de populations isolées, elle permet alors de lutter contre les déserts médicaux.

Après la seconde guerre mondiale, la téléconsultation médicale se développe progressivement.  

En France, la station radio de Saint Lys, créée dans les années 1940 utilise dès 1948 la radio télégraphie à grande distance Morse et à partir de 1954 la radiotéléphonie initialement double bande.

Soigner à distance 

L’arrivée de la bande latérale unique permet des liaisons entre les médecins de l’hôpital des armées Foch, à Paris et des navires en mer. Ces liaisons étaient déjà de très grande qualité.

Le problème de garantir une assistance médicale de bonne qualité à bord des bateaux est encore un défi important pour la médecine moderne. A terre des services médicaux sont accessibles rapidement. À bord de navires, la situation est complètement différente, il faut parfois plusieurs jours ou semaines avant d’atteindre un port.

Peu de bateaux possèdent un médecin ou un auxiliaire médical suffisamment formé à bord. Dans cette situation, les meilleures possibilités pour traiter des maladies ou des accidents à bord sont :

  • fournir le conseil médical par télécommunications
  • garantir une formation adéquate du personnel avec la responsabilité de soins médicaux à bord
  • avoir une provision suffisante de médicaments

La possibilité de fournir une assistance médicale améliorée aux bateaux par un système de télécommunication est possible avec le développement de la radiotélégraphie par Guglielmo Marconi en 1897 et la construction subséquente de stations de radio côtières et l'introduction de matériel de radio dans les bateaux.

 La première licence pour radio de service médical aux bateaux a été publié le 18 novembre 1920 à l'Institut d'Église des Marins de New York. De 1920 à 1930 plusieurs pays maritimes ont développé des services radio médicaux pour leurs propres flottes, avec la Suède qui commence son activité en 1922, la Hollande en 1930 et l’Allemagne en 1931.

La première expérience de radio assistance médicale dans un scénario international démarre en 1935 en Italie, avec la constitution du Centro Internazionale Radio Medico. Le Centre a été créé par un médecin, le Prof. Guido Guida et était basé dans une pièce de sa maison de Rome.

L'idée était de créer un centre fournissant gratuitement par radio l’assistance médicale 24 heures sur 24 disponible pour les marins de toute nationalité, en naviguant dans toutes les mers du monde.

 L'initiative a été reconnue et portée avec enthousiasme par quelques-uns des plus prestigieux médecins de Rome et Guglielmo Marconi est devenu le Président honoraire du Centre. La première demande pour assistance arrive le 7 avril 1935 du vapeur Perla, dans l'Océan Atlantique au large de Dakar : ce fut la première réduction de fracture télé assistée.

Pendant des années, le C.I.R.M. a poursuivi son travail, interrompu seulement pendant la seconde guerre mondiale, et a élargi son activité pour inclure l’assistance aux malades à bord des avions. Le C.I.R.M. en 1950 a été reconnu comme une Fondation à but non lucratif, et bénéficie depuis 1957 d'une contribution annuelle du gouvernement Italien.

Le service médical est dirigé par un directeur médical. Actuellement, 10 médecins assurent une permanence 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

En France, en 1948, le service radio médical des armées voit le jour et utilise des radios messages téléphoniques mettant en relation l’hôpital PURPAN de Toulouse et les bâtiments de la Marine nationale. Cette technologie est également au service des navires de pêche et de marchandises permettant la prise en charge des blessés ou des malades à bord ainsi que la décision d’évacuation en fonction de leur état.

Depuis la télé médecine au profit des marins et des militaires n’a cessé de se développer dans l’ensemble des armées et des marines profitant des progrès technologiques incessants.

À suivre. 

Les dernières actualités

La lecture Montessori chez LNA Santé
07.12.18 Engagement, Médico-social, Vie sociale et culturelle, Alzheimer, Maladie neurodégénérative, Approches non médicamenteuses

La lecture Montessori chez LNA Santé

A la Villa des Poètes, Alice Coulournat, Psychologue formée à la méthode Montessori applique cette méthode au...

+
Groupes de parole pour nos soignants, parlons-en !
07.12.18 Engagement, Médico-social, Sanitaire, Partenariats, Initiatives

Groupes de parole pour nos soignants, parlons-en !

L' initiative est née à Chartres (28) grâce à deux établissements du Groupe LNA Santé, l'Institut de Diabétologie et Nutrition du Centre...

+
L'histoire de la télémédecine
03.12.18

L'histoire de la télémédecine

Tout le monde parle de la télémédecine. Mais que trouve-t-on derrière ce mot qui mêle la notion de distance (télé…) et la médecine...

+
Les différents types d'hospitalisation
30.11.18 Sanitaire

Les différents types d'hospitalisation

En fonction des soins qui doivent vous être prodigués, votre séjour hospitalier peut prendre différentes formes : hospitalisation complète, hospitalisation...

+