Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Soigner et prendre soin

L'Ehpad confort chez LNA Santé

Face au vieillissement de la population, à la raréfaction des finances publiques, à la montée des maladies chroniques  et à la diminution des ressources des personnes âgées,  LNA Santé a récemment élargi son offre de services  en créant des Ehpad “Confort” qui allient prestations de qualité et prix modérés. Retour sur la recette de leur succès avec Marie-Laure Levêque, directrice du pôle Prospective stratégique  et marketing LNA Santé. 
Publié le 06.02.19 - Maison de retraite
Fin 2010, LNA Santé a été sollicité par le Groupement Hospitalier de l’Est francilien (GHEF), situé en Seine-et-Marne, pour réfléchir à une création d’Ehpad dans le cadre de son opération globale de restructuration d’offre de soins hospitalière. “Il était important de proposer un tarif identique à celui proposé à l’époque aux résidents de l’hôpital", précise Marie-Laure Levêque.
 
LNA Santé a donc travaillé pendant trois ans à l’élaboration d’un modèle économique viable, au juste prix pour les collectivités, puisque sans aucune subvention d’aide à la pierre. 
 
Il est fondé sur une taille critique incompressible de 125 lits répartis en unités de vie de 20 à 28 lits.
 
 30 places d’habilitation à l’aide sociale sont proposées aux résidents éligibles à ce dispositif. Ce projet a vu le jour grâce aux partenariats noués avec l’ensemble des parties prenantes dans l’intérêt des futurs résidents : la direction du GHEF bien sûr, mais aussi l’ARS Île-de-France, le Conseil départemental de Seine-et-Marne et la mairie de La Ferté-sous-Jouarre. Ouvert en décembre 2014, l’EHPAD La Meulière de la Marne propose un accompagnement médical, hôtelier, psychologique et social de qualité pour un tarif journalier d’environ 65 euros. 
 

DECOUVRIR LA MEULIERE DE LA MARNE

 

GARANTIR LA MÊME QUALITÉ

Alors, entre EHPAD Confort et EHPAD Élégance, quelle différence ?
 
Tous les établissements LNA Santé suivent le même modèle qui offre projet médical, services hôteliers et projet de vie social et culturel. La différence se situe sur le plan hôtelier, avec une palette de services plus larges et plus individualisés, et une décoration plus raffinée pour les EHPAD Élégance (positionnement haut de gamme).
 
Les EHPAD Confort ne dérogent pas, eux, aux critères d’exigence de qualité : la médicalisation de l’établissement, des services adaptés aux besoins des résidents, une organisation en unités de vie avec des maîtresses de maison qui restent les interlocutrices privilégiées des résidents et de leur famille, des unités de vie protégées pour les personnes touchées par la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés, un personnel qualifié, etc. Le respect de bons critères économiques est également essentiel pour pouvoir créer ces Ehpad Confort : un foncier avec une topographie plane pour une construction optimisée en surface et en fonctionnement... 
 

RÉPONDRE À DE RÉELS BESOINS

“Cette nouvelle offre d’Ehpad Confort n’est pas une révolution, mais une adaptation fine et calibrée du modèle déjà existant. C’est une alternative pour rendre l’Ehpad accessible au plus grand nombre”, explique Marie-Laure Levêque.

Acteurs de santé sur leur territoire d’implantation, les Ehpad Confort facilitent aussi le soutien à domicile des personnes âgées et leur parcours de santé, en proposant de l’hébergement temporaire, de l’accueil de jour et des ateliers de prévention.

 “À chaque fois, peu après leur ouverture, leur taux d’occupation est en avance d’environ 8 semaines sur les prévisions. La preuve que ces établissements répondent à un réel besoin de la population !”, ajoute Marie-Laure Levêque.

 

Les témoignages : 

“Depuis l’ouverture de la Villa Océane en mars 2014, nous avons à cœur de créer des partenariats durables avec la mairie de Belz, les associations locales, les écoles et les autres acteurs de santé, tels que le Centre Hospitalier Bretagne Atlantique (CHBA) et l’Espace Autonomie Seniors d’Auray. Pour moi, ce travail de création de liens avec l’extérieur, avec la cité, ne doit jamais s’arrêter : c’est ainsi que nous ferons évoluer l’image des Ehpad, que nous développerons l’accès à la résidence et créerons des liens essentiels pour les résidents. La Villa Océane est d’abord un lieu de vie !"
 Mélanie Lorget, directrice de la Villa Océane. 
 
"Mon mari est résident de la Villa Océane depuis son ouverture. Pour moi, c’est un soulagement, je ne pouvais plus m’en occuper toute seule. Je suis en confiance de le savoir là-bas. Je sors souvent avec lui, nous allons nous promener, voir la mer. Mais il y a aussi de nombreuses animations organisées au sein de l’établissement : des spectacles, des jeux, des chants, des goûters, des fêtes… Ces animations changent le quotidien des résidents, elles leur permettent de vaincre l’ennui. C’est remarquable.”
Claudine Lagriffoul, épouse d’un résident. 
 
“Cinq mois après son ouverture, la Villa Océane affichait déjà quasiment complet ! Situé en plein bourg, l’Ehpad s’est très vite intégré à la vie communale. En tant qu’élues, nous sommes fières des passerelles qui ont été créées et qui vont encore être poursuivies entre l’établissement et la collectivité : avec la bibliothèque, l’Espace Jeunes, le Club des retraités, le Domicile partagé*, les écoles primaires, les assistantes maternelles… C’est le fruit d’une volonté partagée, d’un fort investissement de part et d’autre.”
* Structure créée en 2002 par la mairie de Belz et destinée à l’accueil de personnes désorientées.
Christiane Moulart, 2e adjointe à la mairie de Belz, chargée de l’intercommunalité, des ressources humaines et de la bibliothèque, et Jacquette Lucas, 6e adjointe, chargée des affaires sociales. 

DECOUVRIR LA VILLA OCEANE

 

Sur le même thème

Voir tous les articles
>