Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

L’art-thérapie | L’art de pouvoir s’exprimer sans les mots

Peinture, calligraphie, poésie, danse, pyrogravure … Lorsque la parole ne suffit plus pour communiquer, l’art prend le dessus comme moyen d’expression permettant aux personnes âgées de s’exprimer en toute liberté. Experte en art-thérapie, Véronique Prieur exerce en tant qu’animatrice et art-thérapeute au sein de la maison de retraite médicalisée Villa de Falicon (Nice), depuis son ouverture en 2015. Passionnée, elle n'a pas hésité à nous en dire davantage sur l'art-thérapie : une "approche non médicamenteuse à visée humanitaire et thérapeutique".

Publié le 14.06.19 - Le quotidien en maison de retraite : animations / activités / évènements / vie sociale et culturelle

L’art-thérapie consiste à utiliser la création artistique (dessin, peinture, collage, sculpture…) à des fins thérapeutiques. Dans un atelier d’art, l’accent est mis avant tout sur l’expression et la valorisation de la personne, la production artistique est secondaire, l’idée n’est pas de produire un chef-d’œuvre... Parenthèse pour se ressourcer, l’art-thérapie s’adapte au lieu ainsi qu'aux besoins, aux goûts et aux envies de chacun.

Véronique Prieur nous explique : "On est vraiment dans l’humain, on est proche du résident avec une possibilité de changer les codes du quotidien. En tant qu’art-thérapeute, je vais apporter un mieux être à la personne, l’aider à aller jusqu’au bout de ses capacités, la rassurer et la valoriser afin qu’elle reprenne confiance en elle. Au cours d’un atelier, je vais chercher à re structurer sa motricité et qu’elle ré apprenne à se faire confiance. À partir du moment où la personne reprend confiance en elle, après elle est ouverte à tout… C’est incroyable les résultats qu’on peut avoir ».

Chaque semaine, Véronique  Prieur propose deux ateliers collectifs d’art-thérapie (6 à 10 places) aux personnes âgées de la résidence médicalisée niçoise. Qu’il s’agisse de calligraphie, peinture, poésie, sculpture, pyrogravure, danse… l’art-thérapeute cherche avant tout à donner envie au résident de s’investir, de s’améliorer et de trouver un moyen de faire. Comme elle le souligne, il faut « intellectualiser les choses pour pouvoir valoriser la personne, lui montrer qu’elle sera toujours en mesure de faire. Il est important de lui donner envie de se projeter dans l’avenir, comme un message d’espoir ».

En favorisant l’expression artistique et la créativité, l’art-thérapie permet de s’exprimer librement. Chez les personnes qui présentent un trouble de la concentration, cette activité contribue à remettre en ordre son esprit et à solliciter sa mémoire en faisant appel aux souvenirs (olfactifs, sensoriels, visuels). Pour Véronique Prieur, cette approche non médicamenteuse «stimule les capacités sensorielles, cognitives et motrices du résident pour qu’il aille vers son développement personnel ».

Ainsi, les ateliers d’art-thérapie contribuent à :

  • Soigner… En favorisant l’expression des émotions et en apportant un soutien émotionnel. L’art-thérapie soulage l’angoisse, l’anxiété et canalise les troubles psycho-comportementaux.
  • Stimuler… En maintenant et développant les capacités conservées, à travers une stimulation cognitive aussi bien qu’à travers une stimulation sensorielle et motrice.
  • Créer du lien… En sollicitant les capacités relationnelles lors de ces moments d’échanges et de complicité. Les résidents retrouvent le plaisir de faire ensemble ou d’être ensemble.
  • Prendre soin… Au fur et à mesure de ces séances, l’estime de soi se trouve renforcée et la confiance en soi améliorée.

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter