Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

La rougeole : un danger pour tous

 En 2017, 110 000 personnes sont mortes de la rougeole. De 2008 à 2016, 24 000 cas de rougeole ont été recensés en France. La rougeole est l’une des principales maladies évitables grâce à la vaccination. En effet, l'efficacité du vaccin est comprise entre 90 et 98%.  

 
Publié le 23.07.19 - Centre de santé et clinique psychiatrique

Selon les recommandations de l’OMS, si 95% de la population était vaccinée contre la rougeole, l'élimination de la maladie serait possible. En France, comme dans d’autres pays européens, la couverture vaccinale est insuffisante : seuls 79% des nourrissons reçoivent les deux doses du vaccin, chez les 15-35 ans, le taux de couverture vaccinale n’est pas atteint

La rougeole : une maladie évitable 

 La rougeole est une maladie extrêmement contagieuse, elle se propage par la toux et les éternuements de la personne contaminée. La période d’incubation de la maladie est de 8 à 13 jours.

Une fois contaminée, la personne malade est contagieuse de la veille des premiers symptômes et  jusqu’à 5 jours après l’éruption. Les personnes les plus touchées par la maladie sont les enfants de 6 mois et les adultes jeunes. 

Le saviez-vous ? Une personne atteinte de la rougeole peut contaminer jusqu’à  20 personnes. La contamination se fait par les sécrétions nasales ou la salive de la personne malade. 

Les symptômes : 

Fièvre 

Toux 

Rhinite

yeux gonflés

Troubles digestifs, maux de ventre 

Sensation de malaise / de fatigue 

Deux éléments sont caractéristiques de la rougeole :  

Le signe de K: des petits boutons bleuâtres ou blanchâtres sur la muqueuse buccale près de la première molaire. 

L’éruption se caractérise par des plaques rouges sur le visage puis sur le reste du corps.  Cette période d’éruption dure entre 3 à 7 jours. Au total, la maladie dure entre cinq à 1à jours, après la rougeole, le système immunitaire du malade reste affaibli pendant des semaines voire même plusieurs mois. 

Il existe des personnes à risque :

  les femmes enceintes,

   les personnes immuno-déprimées,

   les enfants de moins d’un an & les plus de 20 ans.

La rougeole a longtemps été considérée comme une maladie infantile, cependant elle concerne également les adultes : si un adulte n’a pas été vacciné dans son enfance ou s'il n’a pas eu la maladie dans son enfance, il peut l’attraper à tout moment. 

Les nouveaux-nés sont protégés par les anticorps maternels pendant en moyenne 4 mois si la mère a été vaccinée. Les personnes ayant reçu les deux doses de vaccin sont protégées à vie. 

Il n’existe pas de lien entre le vaccin ROR et l’autisme. L’autisme est généralement dépisté vers les deux ans de l’enfant, le hasard fait que l’annonce de la maladie intervient peut après la vaccination ROR.

 

De nombreuses fake news circulent sur la rougeole, aujourd’hui la vaccination est LE SEUL moyen d’être protégé et de protéger les plus faibles. 

Les conséquences de la maladie 

Dans 20 à 30% des cas, la rougeole sera suivie de complications. En moyenne, un patient sur 3000 décède suite à la rougeole. 

  • Bronchiolites (5 à 10%) 
  • Complications pulmonaires comme la pneumonie (2 à 7%) 
  • Encéphalites (complications neurologiques)  (0,1 à 0,2%) 
  • Otites (7 à 9%) 
  • Infections bactériennes, la rougeole peut également être responsable d’une infection du cerveau qui est mortelle car les cellules cérébrales meurent. 

Chez la femme enceinte, la rougeole est responsable d'une hausse du risque d’accouchement prématuré et d'un fort risque de mortalité du foetus.   

Chez les personnes présentant des carences en vitamine A, la maladie peut entraîner une cécité. 

Comment éviter / prévenir la maladie 

Les risques d’une épidémie  

Il n’existe pas de traitement spécifique ou d’antibiotiques permettant de soigner la rougeole. Un traitement peut néanmoins être mis en place pour réduire les symptomes.  Seule la vaccination permet de contrer la maladie et de protéger. 

Tout le monde ne peut pas être vacciné, notamment les personnes immuno-déprimées. la vaccination de 95% de la société permet de les protéger. 

En France, 89% des cas de rougeole concernaient des personnes non ou mal vaccinées. La France est le 5ème pays européens le plus touché par la rougeole entre 2016 et 2017. Les premiers pays européens concernés sont la Roumanie, l’Italie, l’Allemagne & la Grèce.  

Que faire si on est face à la maladie ? 

Vous pensez avoir la rougeole ? 

  • Ne vous déplacez pas, appelez votre médecin traitant. 
  • Prévenez toutes les personnes avec qui vous avez été en contact au cours des 5 derniers jours (elles devront vérifier si leurs vaccins sont à jour).  
  • Limitez les sorties & la fréquentation des lieux publics 

Votre état de santé se dégrade ? Faites le 15 en cas de difficultés respiratoires, troubles de la vue, mots de tête, troubles de la conscience … 

La rougeole est détectée par une prise de sang & un frottis de gorge. 

Vous avez été en contact avec une personne malade ? 

Contactez votre médecin. 

Je ne sais pas si je suis protégé ? 

Vous êtes né avant 1980 : consultez votre médecin. Une vaccination de rattrapage est possible. 

Vous êtes né après 1980 : consultez votre carnet de santé, si vous avez bien reçu les deux doses du vaccin, vous êtes protégés.  En cas de doute, vous pouvez consulter votre médecin. 

Chez l’enfant, la vaccination se fait à 12 mois puis entre 16 & 18 mois. Dans certains cas, la vaccination peut se faire dès 9 mois notamment en cas de voyage dans une zone d’endémie, en cas de VIH ou dans l'attente d’une transplantation. 

Découvrir le Centre de Santé de Achères

 

Prendre rendez-vous sur Doctolib

 

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter