Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

La réalité virtuelle au service de l'immobilier chez LNA Santé

L’immobilier (conception, construction et rénovation des établissements) est une activité phare au sein de LNA Santé. Depuis la nuit des temps, les architectes construisent sur la base de plans. Si se projeter dans le réel à partir de ces plans est une évidence pour eux, ce n’est pas le cas pour tout le monde…

Publié le 15.05.19 - Maison de retraite
Pour chaque projet, l’équipe immobilière, véritable chef d’orchestre, met autour de la table l’ensemble des professionnels concernés : les concepteurs (architectes, bureaux d’études, ingénieurs…) comme les utilisateurs (professionnels de santé, directions).
 
Plusieurs difficultés peuvent émerger nous explique Olivier Lopes, Directeur Urbanisme - Montage opérations :
« Jusqu’à présent, à la lecture des plans, nous rencontrions souvent des écueils. Comment faire pour que le professionnel se rende bien compte de la dimension exacte d’un espace, de son aménagement potentiel ou encore du positionnement précis d’une ouverture ? Le cas extrême, c’est quand la réalisation arrive à terme et que le résultat ne correspond pas aux attentes de l’utilisateur final. Nous devons alors refaire des travaux. »
 
La réalité virtuelle vient apporter une réponse majeure à cette problématique : à l’aide d’un casque, chacun peut visiter le futur établissement bien avant sa construction, c’est-à-dire se déplacer de pièce en pièce, visionner l’espace à 360° et se projeter sur l’aménagement à venir.
 
Quand Olivier Lopes a testé cette solution, il en a immédiatement saisi toutes les potentialités. Il a décidé de l’expérimenter sur un projet qui démarrait, l’extension de l’Institut Médical de Breteuil. « Nous avons modélisé l’ensemble des 1 700 m² à venir.
 
Et pour modéliser le nouveau plateau technique de 350 m², la cadre de rééducation de l’IMB et la directrice nous ont donné toutes les informations nécessaires à son aménagement. Ensuite, pour la première fois, les équipes de l’IMB ont eu l’opportunité de se déplacer à leur convenance dans les futurs lieux, ont découvert le plateau technique équipé, ont pu faire part de besoins d’ajustements… Ils ont écu une expérience hors norme, à travers cette visite virtuelle ».
 
Au Siège, les collaborateurs qui le souhaitaient ont pu également réaliser cette expérience et pour certains d’entre eux, qui n’ont pas l’occasion de se déplacer en établissement, c’était la première fois qu’ils entraient et découvraient un plateau technique de SSR.
 
Ce test ouvre un champ des possibles pour bien d’autres métiers du Groupe… À suivre !

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter