Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Diététique et nutrition : quelles différences ?

Ces deux termes sont souvent employés sans distinction, à tort. Or, des différences existent et il convient de ne pas les confondre. Découvrons ensemble comment les distinguer pour mieux les employer. 

Publié le 24.06.19 - Spécialité - Nutrition et Diabète

Revenons à l'origine des mots pour mieux appréhender leur sens. 

Etymologie & définition de la diététique

Le mot diététique vient du grec "Diaitêtikê" qui signifie "hygiène de vie". C'est Hippocrate, médecin grec de l'Antiquité qui positionne la diététique comme le fondement de son enseignement. Il est le premier à ne pas limiter la diététique à l'alimentation mais à voir plus large, notamment en intégrant la notion d'activité physique dans ce que nous pourrions traduire comme "la médecine par l'hygiène de vie".

La définition de la diététique désigne l'ensemble des règles à suivre pour une alimentation bien équilibrée. Ces règles n'incluent pas seulement l'alimentation mais tiennent bien compte de l'hygiène de vie générale du patient. On retrouve ainsi le sens originel de la diététique. 

Etymologie & définition de la nutrition

Quant à la nutrition, ce mot provient du latin "nutrire" qui signifie "nourrir". La nutrition est ainsi centrée sur l'assimilation et la transformation par le corps des nutriments. On étudie alors les phénomènes liés au métabolisme du corps quand on parle de nutrition. 

Là où on utilise le terme d'aliments en diététique, on parle de nutriments en nutrition. On s'intéresse alors aux composants des aliments qui se divisent d'ailleurs en deux grandes familles : 

  • les macro-nutriments : les glucides, les lipides et les protéines
  • les micro-nutriments : les vitamines, les fibres et les oligo-éléments

Quelle différence entre diététicien et nutritrionniste ?

La différence entre ces deux professionnels de santé est souvent très floue pour le public. Pourtant, ils n'ont pas la même formation ni le même rôle. 

Le diététicien est un paramédical qui donne des conseils diététiques individuels et adaptés aux besoins du patient. Il a un rôle d'éducateur pour les personnes qui rencontrent des troubles de l'alimentation ou de la santé. Il évalue donc le patient sur son hygiène de vie, son sexe, son âge, sa taille et son mode de vie, pour lui proposer un programme personnalisé en diététique. 

Le nutritionniste est en réalité un médecin nutritionniste, il appartient au corps médical. C'est en effet un médecin qui a une spécialité nutrition. Il a donc la possibilité de prescrire des examens, des analyses et des médicaments. Il prend en charge des troubles liés à la nutrition tels que le diabète, l'obésité, l'anorexie, la boulimie...

Ces deux professionnels de santé sont donc amenés à travailler ensemble afin d'assurer une prise en charge pluridisciplinaire du patient. C'est notamment le cas dans plusieurs de nos établissements :

Deux sciences complémentaires

La diététique et la nutrition sont en effet complémentaires car elles permettent toutes les deux de couvrir l'ensemble des problématiques liées à l'alimentation. La diététique représente la science liée au bien-être et aux pratiques culturelles et sportives, et la nutrition, la science physiologique en rapport au fonctionnement du corps.

La nutrition a une dimension médicale qui s'attarde à analyser l'assimilation des nutriments, précisant ainsi au patient les quantités à apporter à son corps. La diététique est quant à elle plus large dans son champs d'activité car elle utilise la nutrition mais inclut également l'aspect pratique et psychosocial du patient. 

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter