Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

Alzheimer : debout et sur scène aux Villas d'Epidaure

Il faut de l'audace et du cœur pour se lancer certains défis. 

Publié le 13.02.19 - Face à la maladie d’Alzheimer
Deux qualités au rendez-vous quand,  Nabila Houbi, la directrice des Villas d'Épidaure. à la Celle Saint-Cloud (78). Mouna Belkhodja. la coordinatrice de Projet de Vie Sociale et Culturelle et les équipes de l'EHPAD se lancent un défi : monter une troupe de théâtre composée de résidents atteints de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés, et de salariés.
 
La prouesse tiendra ses promesses ... puisque la troupe a donné quatre représentations publiques . Émotion garantie !
 
Cette réussite a nécessité 18 mois de travail, à raison d'une répétition par semaine, pour les 7 résidentes et les 5 salariés, accompagnés par Manuela Barbone, dramathérapeute. Elle nous explique son approche: "Si la troupe a conçu elle-même le canevas de l'histoire, l'improvisation est au cœur du spectacle. En effet. compte tenu de leur pathologie (Alzheimer ou troubles apparentés). les résidents ont appris depuis un an et demi à faire appel à leur vécu et à leur mémoire corporelle. C'est par le corps et le toucher que se créent des réflexes. des réactions. qui vont peu à peu être mémorisés physiquement."
 
Alors que Les Villas d'Épidaure sont devenues en 25 ans une référence dans la prise en charge des personnes atteintes de maladies neurodégénératives, un tel projet prend tous son sens. Il s'inscrit également dans la continuité du partenariat entre LNA Santé et la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer, que le groupe parraine depuis plus de 10 ans. 
 
Ce fut une expérience unique au cours de laquelle tes résidentes ont révélé leurs capacités incroyables, leur humour, leur sens de ta répartie ... 

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter