Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

8 septembre | Journée mondiale des premiers secours

Le 8 septembre, c’est la journée mondiale des Premiers Secours. Pour l’occasion, on vous propose un petit rappel des numéros et des gestes à connaître… 

 
Publié le 06.09.19 - La santé des seniors

En 2018, on estimait que seulement 20% de la population française avait suivi une formation Premiers Secours. L’objectif est aujourd'hui d’arriver à former 80% de la population française. Un taux déjà atteint par nos voisins européens notamment en Allemagne, en Autriche et en Norvège (avec un taux de 90%). 

Si 20% supplémentaire de la population française était formé, les professionnels estiment que 10 000 vies pourraient être sauvées chaque année. En 2022, tous les élèves de 3ème seront formés aux premiers secours. 

Selon la Fédération Française de Cardiologie, moins de 20% des Français seraient capables de pratiquer les gestes qui sauvent face à un arrêt cardiaque. Or, dans 70% des cas, l'arrêt cardiaque survient en présence de témoins.

 

Pourquoi se former aux gestes de premiers secours ? 

Lors d’un arrêt cardiaque, on sait que les 4 premières minutes sont déterminantes. Les secours en France mettent en moyenne 13 minutes à arriver sur place. Le taux de survie suite à un arrêt cardiaque est de moins de 6% en France. L’utilisation de défibrillateur et des gestes de premiers secours pratiqués le plus tôt possible permettent d’atteindre un taux de survie de 30%, comme c’est le cas dans certaines villes américaines. 

 

Entre 2008 et 2013, le nombre de défibrillateurs est passé de 5 000 à 80 000. De plus, depuis 2007, chacun peut utiliser un DAE Défibrillateur Automatisé Externe en cas de besoin, il n’est plus nécessaire d’être formé. Après un arrêt cardiaque, commencer immédiatement un massage cardiaque permet de doubler voire tripler dans certains cas, les chances de survie. 

Dans le cas d’un AVC (Accident Vasculaire Cérébral), la prise en charge doit être faite dans les 90 minutes.  

On comprend alors le rôle crucial que joue le témoin d’une urgence médicale en donnant l’alerte et en pratiquant les gestes de premiers secours. Ce témoin, donneur d’alerte est un des maillons clés de la chaîne de survie. 


 

Se former aux premiers secours, c’est aussi savoir comment réagir face à un accident domestique. Ces derniers représentent 4% des causes de décès chaque année. 

 

Se former aux gestes de premiers secours : 

  • L’initiation aux premiers secours dure 1h30. Comptez 10€ 

  • Formation Prévention et Secours Civiques de niveau (PSC1)
    Toute l’année, ces formations sont dispensées près de chez vous. Vous voulez vous former aux premiers secours, passez la formation Prévention et Secours Civiques de niveau (PSC1). Cette formation de 8 heures vous permettra d’aborder 8 modules : la protection, l’alerte, comment réagir face à une victime qui s’étouffe, qui fait une hémorragie, qui est inconsciente, qui ne respire pas, qui fait un malaise ou qui présente un traumatisme. Cette formation ne périme jamais. Comptez en moyenne 60€. 

Il existe des formations spécifiques pour porter secours aux enfants ou aux nourissons, renseignez-vous. 

 

Où se former ? 

Vous pourrez vous former auprès d'associations, de la Protection Civile, des pompiers ou encore de la Croix-Rouge. 

Trouvez une formation près de chez vous

 

 

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter